L’accueil des apprentis en situation de handicap
au CFA des Villes de la Mayenne

Personnes en situation de handicap, quel accès à l’apprentissage ?

Recruter un apprenti ? Et pourquoi pas en situation de handicap ?

Pour faciliter leur accès à l’apprentissage, sans limite d’âge, des aides sont mobilisables auprès : de l’AGEFIPH, pour les entreprises privées, du FIPHFP, pour le secteur public

Contactez Nous

handicap_CFAVM

L’accueil et le suivi de chaque apprenti handicapé est organisé au CFA des Villes de la Mayenne dans le cadre d’une démarche mise en place par le Conseil Régional et l’AGEFIPH qui s’appuie sur deux acteurs principaux :

Le référent Handicap du CFA :

Dans chaque CFA, un référent handicap, sous la responsabilité de son Directeur, veille au suivi de l’ensemble des bénéficiaires dans leurs démarches et fait en sorte qu’ils puissent accéder à la formation dans les meilleures conditions possibles, notamment par la prise en compte de leur handicap. Il est l’interlocuteur privilégié des apprentis et de leurs familles ainsi que des équipes pédagogiques pour la prise en compte de la situation de handicap au CFA et en entreprise.

La coordonnatrice départementale :

Avant l’entrée en apprentissage, la coordonnatrice départementale peut être le premier contact des personnes en situation de handicap ayant un projet d’apprentissage. Elle est l’interlocutrice privilégiée des référents handicap pour la mise en œuvre des accompagnements ou aménagements spécifiques nécessaires au bon déroulement de la formation.

Marie SCHAETTEL, coordonnatrice départementale pour l’accueil des apprentis handicapés en Mayenne :       02.43.59.03.60

m.schaettel@cfavm.com

Conditions d’éligibilité :

Pour bénéficier de cette Démarche Régionale, la personne, quel que soit son handicap, doit avoir signé un contrat d’apprentissage et bénéficier de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), bénéficier de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) ou être titulaire de la carte d’Invalidité.

Adaptation des parcours des apprentis :

Pour répondre aux besoins spécifiques de chaque apprenti reconnu travailleur handicapé, un certain nombre d’actions peuvent être mises en place sous la forme :

  • d’aides humaines ou matérielles
  • de soutiens pédagogiques
  • d’aménagement de poste
  • d’aménagement aux examens
  • d’aménagement des parcours
  • de mise en place d’accompagnements…

L’accompagnement des apprentis en situation de handicap
au CFA des Villes de la Mayenne

Aides mobilisables

Les aides mobilisables pour l’employeur

Certaines entreprises font le choix d’accompagner, par l’apprentissage, des personnes en situation de handicap. L’entreprise permet à ces dernières d’intégrer le monde du travail et contribue à leur évolution professionnelle. Des compensations techniques, humaines et financières peuvent être mises à disposition de l’entreprise.

  • Adaptation des situations de travail, tutorat.
  • Avec l’AGEFIPH, tout employeur privé embauchant en contrat d’apprentissage une personne reconnue travailleur handicapé peut bénéficier d’une aide financière.

Plus d’informations sur : http://www.agefiph.fr/

  • Entreprises du secteur public : Des aides de même nature sont mobilisables auprès du FIPHFP.

Plus d’informations sur : http://www.fiphfp.fr/

  • Crédit d’impôts : L’entreprise bénéficie sous certaines conditions d’un crédit d’impôt pour l’accueil d’un apprenti. Ce crédit d’impôts est majoré pour un apprenti reconnu travailleur handicapé.
  • En plus des aides accordées dans le cadre de tout contrat d’apprentissage, il est prévu une prime de l’État d’un montant de 520 fois le SMIC horaire brut, applicable au 1er jour du mois de juillet compris dans la 1ère année d’apprentissage, versée en 2 fois, à l’issue de la 1ère et de la 2ème année d’apprentissage sous certaines conditions et sous réserve de fonds disponibles.

Plus d’informations : contacter la DIRECCTE

Les aides mobilisables pour l’apprenti

  • Adaptation des situations de travail, aides techniques, aides humaines, adaptation de la formation, des supports, des rythmes. La durée du contrat peut être portée jusqu’à 4 années.
  • Versement possible à l’apprenti via l’employeur public d’une aide à la formation (mobilisation à l’appréciation de l’employeur).

Plus d’informations sur : http://www.fiphfp.fr/

  • Pour les apprentis du secteur privé : 1 000 € pour un contrat supérieur ou égal à 12 mois. La demande doit être déposée dans les 3 mois suivant la date d’embauche.

Plus d’informations sur : http://www.agefiph.fr/